Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/09/2017

DU 30.06 AU 16.08.2017 / FAIRE TRAVERSER L’ATLANTIQUE A SON CAMPING-CAR…….

Comment faire traverser l’Atlantique à son camping-car… ???

Pour notre part, nous avons testés deux compagnies maritimes.  Seabridge,  à l’aller en aout 2016 et pour le retour, Hoegh en juillet 2017. Deux approches et deux expériences….très différentes !!!!

Dans cet article, très peu de photo….Il relatera de la façon la plus précise possible, l’organisation des deux traversées transatlantiques de notre cher Sukha….et le fil de notre expérience.

comment,faire,traverser,camping-car,Etats-unistour,du,monde,en camping car,2015,2016,2017,etats-unis,en camping-car

Suhka devant le parking du port à Baltimore.


En effet, deux approches et deux expériences totalement différentes !!!

Début 2016, nos recherches (blog de voyageur et site des compagnies maritimes) pour le transfert de notre camping-car pour les Etats-Unis, nous dirigeront le plus souvent vers Seabridge. Cette dernière sera celle la plus citée, la plus utilisée et surtout celle acceptant que le camping-car reste entièrement équipé, il faut juste « donné l’impression qu’il soit vide » (ce n’est pas moi qui le dit mais Seabridge eux même qui l’écrive !!). Dans les faits, vous pouvez laisser à l’intérieur du véhicule toutes vos affaires mais rien ne doit être visible.

Avec Seabridge….tous sera simple, rapide et efficace. Mais cela aura un prix !!!

Une seule adresse pour vos courriels : info@sea-bridge.de

Contact : Denice Heinemann / Nous avons toujours écrit en Français, les réponses étaient soit en Français ou Anglais (merci à Mr Google pour sa traduction !!)

Pour avoir un devis, il suffit juste de leur communiquer les dimensions de votre CC, il est demandé d’être très précis, au centimètre près. Les mesures pouvant être contrôlées à l’embarquement, si des différences sont constatées…le devis et donc la facture en sera modifiée.

Le retour à notre demande de devis se fera dans la même journée. La cotation se fait au volume, en mars 2016 pour un départ en aout le m3 était à 47€ au quel il faut rajouter :

  • 5% de BAF = taxe carburant (attention le % peut évoluer à la baisse ou à la hausse, suivant le cour du pétrole)
  • 7% de ULS ( Ultra-Low-Sulfur-Surcharge)….euh !! là….on n’a pas trop compris à quoi cela correspond ???
  • 285 € de taxes portuaires et frais du transitaire à Anvers (lieu de départ du CC en Belgique)
  • 60 € pour la déclaration de douanes au Canada (le CC arrive à Halifax)
  • 50 € au titre de l’ISPS (taxe permettant de renforcer la sécurité dans les ports et sur les bateaux liés aux risques terroristes

Il faut aussi ajouter 165$Canadien pour les frais de Terminal à Halifax (couts du déchargement du CC) et 65$C pour l’inspection sanitaire…..

Vous croyez peut-être….vous en tirer comme cela…..Il vous faudra aussi payer les frais du transitaire à Halifax !!! 150$C à régler sur place…….

La traversée de notre camping-car et ses 47,85m3, nous coutera donc 3 073€ + 105€ pour le transitaire au Canada.

La réservation se fait simplement par courriel, il faut juste remplir un formulaire d’une page et envoyer un scanne de son passeport et de la carte grise. Il est conseillé de faire cette démarche 3 mois avant le départ.

Aucun règlement n’est demandé à l’avance. On peut annuler ou faire des modifications sans frais jusqu’à la livraison du véhicule.

La facture et le règlement se font quand le CC est sur le bateau. Le règlement se fait par virement bancaire que l’on peut faire généralement soi-même sur le site de sa banque car il est destiné à une banque Allemande donc Européenne. Il est aussi possible de le faire par carte bancaire mais avec des frais de 2%.

La confirmation de réservation nous parviendra rapidement par courriel, ainsi qu’un important dossier papier par courrier postal. Ce dernier est des plus complets avec toutes les informations nécessaires pour la livraison à Anvers et la récupération du CC à Halifax.

Il y a un départ toutes les semaines, généralement le mercredi. La livraison du CC se fait au plus tard deux jours avant soit le lundi matin. Il doit être exempt de bouteilles de gaz et être propre (notamment pas de terre, matière végétale ou animal sous le châssis et les passages de roue).

Deux semaines avant la remise du CC, vous devez contacter la société Herfurth qui s’occupe de la logistique à Anvers pour avoir confirmation de la date de départ et vérifier que votre dossier est complet (lana.vangastel@sdsbo.com).

ANVERS – Belgique - Le 1 aout, après avoir quitté une aire de service située en plein centre-ville d’Anvers (10€ la nuit), nous arriverons à l’adresse du quai. On se gare juste avant les barrières et on rentre dans le bâtiment.

comment,faire,traverser,camping-car,etats-unistour,du,monde,en camping car,2015,2016,2017,etats-unis,en camping-car

 On a juste à remplir « delivery Annoucement », document où l’on inscrit notre nom, les coordonnées du véhicule et le numéro de réservation. Un coup de tampon plus tard, on reprend le CC et on l’amène avec ce document au niveau de la barrière. 

comment,faire,traverser,camping-car,etats-unistour,du,monde,en camping car,2015,2016,2017,etats-unis,en camping-car

 Pour notre part le control fut des plus rapide et succin…..Je garerais le CC à l’emplacement indiqué toutes portes fermées si ce n’est la porte avant. Il est donc conseillé d’installer une grille de séparation entre la partie cellule et conducteur. 

comment,faire,traverser,camping-car,etats-unistour,du,monde,en camping car,2015,2016,2017,etats-unis,en camping-car

Le port étant excentré et sans transport en commun, le retour sur Anvers se fera en taxi (il faut compter 60€, nous avons partagés la course avec un autre couple de voyageur). Sa réservation se demande au poste de sécurité.

Le navire partira comme convenu deux jours plus tard pour une traversée de 11 jours. A noter qu’il est possible de le suivre en « direct » à l’aide des sites suivants :

En cours de voyage après avoir réglé la facture nous recevrons par courriel le « datafreight », document d’expédition qui nous permettra de faire les démarches pour la récupération du CC à Halifax.

L’assurance maritime n’est pas obligatoire. Seabridge en propose une. Elle couvre les dégâts pouvant être occasionnés sur le port, au chargement, au déchargement ou pendant la traversée. L’assurance couvre le véhicule, son ameublement mais pas son contenu, c’est-à-dire les effets personnels ainsi que tous matériel et électronique (radio, tv, systèmes satellitaires, caméra de recul, GPS……)

Son cout est de 0,9% de la valeur du véhicule (celle que vous avez inscrite sur le document de réservation) et du montant du transport. Pour exemple si votre CC a une valeur de 20 000€ et que le transport coute  2 000, le montant de la prime d’assurance sera de 198€.

A  noter qu’il y a une franchise de 500€ et qu’il faut souscrire un contrat par traversée…..

Pour notre part, nous avons pris le « risque » de ne pas souscrire cette assurance.

HALIFAX – CANADA – 17 aout, après avoir quitté l’auberge de jeunesse de la ville qui est placée en centre-ville (idéal pour la visite et les démarches administratives). Muni de « datafreight », nous irons à pied au transitaire, c’est là que nous réglerons les 150$C (environ 105€, espèces ou CB) pour avoir les documents nécessaires au port ainsi qu’à la douane Canadienne. Cette dernière n’est distante que de 600 mètres environ des bureaux du transitaire. La procédure est assez rapide, il faut juste répondre à un questionnaire classique qu’il est possible d’avoir en Français. Mais attention…..il est TRES important de répondre NON, à la question « votre véhicule restera-t-il plus de 30 jours dans une province Canadienne ? ». Si non, il devra être enregistré d’où paperasse et frais pour importation temporaire

A un bloc  de la douane, nous prendrons le bus n°9 (rapide et économique) qui nous mènera au port. Arrêt au poste de sécurité et comme dans chaque port, c’est muni de mon gilet fluo que l’on me véhiculera dans un autre bureau (une seule personne ne peut rentrer dans le port). 

comment,faire,traverser,camping-car,etats-unistour,du,monde,en camping car,2015,2016,2017,etats-unis,en camping-car

Là….l’employé est des plus zen….contrôle des papiers de la douane….remise d’un document qu’il remplira à la main…..toujours aussi doucement !!!

Puis enfin, c’est le moment tant attendu des « retrouvailles » avec notre CC. Accompagné d’une employée, je procéderai à l’inspection de notre VR (Véhicule Récréatif en Québécois dans le texte). Tout sera OK……….. 

comment,faire,traverser,camping-car,etats-unistour,du,monde,en camping car,2015,2016,2017,etats-unis,en camping-car

 

Pour le retour en France…..autre compagnie……autre tarif mais…..autre expérience !!!!

C’est grâce à une famille Française rencontrée dans le parc de Yosemite que nous aurons le nom d’une autre compagnie maritime qui fait notamment des traversées transatlantiques. Il s’agit de la société Norvégienne HOEGH.

Cette importante société possède de nombreux navires et propose des lignes dans le monde entier. Pour celle qui nous intéresse, les départs se font de Jacksonville en Floride ou Baltimore près de Washington dans le Maryland. 

Mi-mai sera le début d’un long et parfois pénible processus….rien à voir avec Seabridge. Mais il vrai que cette dernière faisant appel à des transitaires au départ et à l’arrivée, toutes les démarches sont faites en amont mais cela a un prix !!!!

Les paragraphes suivant vous ferons par de notre expérience, ils vous permettront….nous l’espérons, un parcours bien plus simple, plus rapide et surtout moins stressant que le nôtre.

Nous avons fait nous-mêmes toutes les démarches, nous apprendrons par la suite qu’il est possible de faire là aussi appel à des transitaires sans en connaitre leurs coordonnées et leurs tarifs !!

Rentrons dans le vif du sujet. Tous les échanges se font en Anglais (merci Mr Google !!)

Pour avoir un devis, il faut adresser un courriel à : raterequest.us@hoegh.com .

Celui-ci nous parviendra rapidement. Et là…..le tarif n’a rien avoir avec Seabridge

Ci-dessous, vous trouverez un comparatif entre les des deux compagnies datant de mai 2017.

 A noter, la cotation se fait toujours au volume du CC (47.85 pour le nôtre), les prix sont avec un dollar à 0.85€. La première colonne est Seabridge et la deuxième pour Hoegh                                                                             

Coût du transport                           2 249€ (47€ du m3)             1 425€ (environ 30€ le m3)

BAF (taxe carburant)                      112€ (5% du transport)           178€ (3.73€ le m3)

ULS                                               158€ (7% du transport)            0

Frais port Baltimore                         201€                                     115€

ISPS Baltimore                                 50€                                       0

Escorte Baltimore (1)                        64€                                       0                 

Transitaire Baltimore                       191€                                        0 

Demande ITN (2)                              0                                           30€

Transitaire et frais port arrivé           275€                                       135€ (non indiqué sur le devis initial)

TOTAL                                           3 300€                                    1 853€           

  • (1) Avec Seabridge, il n’est pas possible de rentrer sans une « escorte » dans le port !!!
  • (2) Le numéro ITN est un numéro OBLIGATOIRE délivré par le service des douanes américaines avant toute exportation de véhicule (même si c’est le vôtre, que vous l’avez acheté en France, qu’il a toujours ses plaques Françaises….etc!!!). Le but étant de vérifier que le véhicule nous appartient bien, qu’il n’a pas été volé. Nous avons pu l’obtenir facilement et rapidement via un transitaire sur le net, un simple formulaire à remplir + copie passeport, carte grise et numéro de réservation de la traversée. On reçoit le numéro le lendemain et payons après par CB. Contact Charles Avery – chuck@simplifiedtradesolutions.com

Quant à Seabridge, c’est le transitaire qui doit s’en occuper….

 Le port d’arrivée pour Seabridge est Anvers en Belgique et Le Havre pour Hoegh, d’où là aussi de moindre frais et plus de facilité de communication.

Une fois l’obtention du devis, il faut faire la demande de réservation avec le numéro du devis en envoyant un courriel à : bookings.us@hoegh.com

Ce ne sera pas très simple et il faudra plusieurs relances à nos questions, notamment à cause du numéro ITN dont nous n’avions pas compris toutes les « subtilités » !!!

Une fois la réservation acquise…..bien la vérifier. La nôtre n’avait pas la bonne date de départ ! Il y a généralement deux traversées par mois. Nous avions choisis celle partant le 7 juillet pour une arrivée au Havre le 23 juillet. Mais bon…cela…..c’est ce qui était prévu !!!

N’ayant aucune information et date précise pour le dépôt de notre CC, nous nous adresserons au service où nous avions obtenus la réservation mais……là aussi, le professionnalisme ne sera pas au rendez-vous. Nous réussirons à les avoir en s’adressant au directeur de site de Baltimore : david.honor@hoegh.com

La livraison doit se faire au plus tard une semaine avant le départ soit pour nous le 30 juin.

L’adresse est 3001 Childs Street à Baltimore.

Arrivés à l’adresse indiquée, il ne faut pas rentrer sur le parking mais rester devant. Se présenter au poste de sécurité puis longer le bâtiment se trouvant à droite et y rentrer par la porte n° 4. Là se trouve Trudy Dunn (TDunn@amports.com) qui doit s’occuper de l’enregistrement de la réservation. Vous devez avoir :

- votre réservation

- le « dock receipt » (formulaire à remplir au préalable, nous l’avions eu après maintes demandes au service réservation, il doit être peut-être plus facile de l’obtenir via David Honor ou Trudy Dunn)

- Une photo du CC. Cela ne nous avait pas été demandé auparavant par Mr Honor. Il a donc fallut ressortir, prendre des photos, revenir, brancher notre ordinateur et les envoyer à Mm Dunn….. !!!

- Cinq photocopies recto-verso de la carte grise mais aussi l’originale, car même si cela est des plus étonnants, vous devrez la laisser….elle sera envoyée aux douanes américaines avec un dock Receipt et le numéro ITN pour….un nouveau contrôle. Mais la surprise ne s’arrêtera pas là car on nous annoncera que notre carte grise originale ne pourra nous être retournée en France….pour cause de coût financier !!!! Il nous faudra donc fournir une adresse américaine…..Heureusement pour nous, 10 mois aux USA, nous avait permis d’avoir un petit carnet de rencontres. A situation exceptionnelle, il fallut être réactif, nous en donnerons une sans avoir prévenu l’amie en question……Elle nous la renverra chez nous dès sa réception. Un grand MERCI à toi, Vicky.

Une fois arrivé le célèbre coup de tampon libérateur, nous nous dirigerons avec notre CC dans le parking se trouvant juste à côté avec le dock Receipt tamponné…..Un agent nous accueillera, il vérifiera l’état de notre CC, la non présence de gaz et…….nous obligera à laisser la porte latérale ouverte pour les éventuelles contrôles des douanes!!!!! Aïe……cela n’était pas prévu. Malgré mes protestations et refus, on me fit comprendre que si nous refusions…..nous devrions partir !!!  

comment,faire,traverser,camping-car,etats-unistour,du,monde,en camping car,2015,2016,2017,etats-unis,en camping-car

Galère…..stress….doutes, mais que faire…..notre niveau d’anglais ne nous permettra pas de longues et efficaces négociations, nous avions nos billets d’avion pour le lendemain…. nous allions donc devoir faire confiance!!???

Un mois et demi depuis le début de ces longs préparatifs pour le retour de notre camping-car venait de s’écouler. Nous aurions dû être soulagés, mais la perspective de devoir le laisser ouvert pendant toute la traversée ainsi que sur le parking de Baltimore et celui du Havre ne nous rassurait pas du tout. Surtout que le 29 juin, un jour avant le laisser, nous apprenions par un courriel des Français rencontrés à Yosemite, qu’ils venaient de récupérer leur CC au Havre totalement détérioré et vidé !!!! Quel drame….au-delà des vols, quelle souffrance ont dû-t-ils ressentir de la perte de souvenirs et de constater les dégradations……  

Grâce à eux et les coordonnées qu’ils nous donneront, nous pourrons contacter le responsable de la société en charge du déchargement et stockage des véhicules au Havre. Ce dernier nous assurera que notre CC sera mis dans une zone sécurisée près du poste de garde et fermée.

 La société MARMEDSA s’occupe des navires de HOEGH mais aussi pour d’autres compagnies maritimes. Le responsable du site est Damien Ternon (dternon@marmedsafr.marmedsa.com, 02 35 53 03 43 - F 02 35 53 02 91 - M 06 71 86 57 48). Vous pouvez aussi joindre Vanessa Viger, efficace et souriante personne en charge des exportations. Ses réponses seront toujours rapides et elle nous donnera les démarches à faire sur le sol Français (vviger@marmedsafr.marmedsa.com, 02 35 53 65 37).

 Comme à Anvers, le port de Baltimore ne dispose pas de transport en communs. Nous utiliserons le réseau Uber pour nous rendre à notre hôtel se trouvant à côté de l’aéroport (13$).

Comme indiqué au début de cette longue note technique, il nous sera possible de suivre le navire via le net. A mon étonnement, je me rendis compte que sa destination n’était pas Le Havre mais Brême en Allemagne. Je posais donc la question du pourquoi et j’appris avec stupéfaction sans plus d’explication que notre CC n’avait été chargé comme prévu le 7 juillet et qu’il « devrait » prendre le prochain navire soit le 25 juillet !!!!

Quel manque de professionnalisme et de savoir vivre !!! Nous n’avions même pas été prévenus…..

Mes demandes d’explications via le service de réservation resteront …..vaines. Il en sera de même via David Honor (responsable de Hoegh à Baltimore) !!!

Le « devrait » partir le 25, ne me rassurant pas….Il fallut à nouveau plusieurs courriels pour avoir une ……« confirmation ». Nous resterons malgré tout dans le doute jusqu’à son départ effectif. Notre niveau de stress sera bien sur augmenté par le fait, que notre CC allait donc rester un minimum de 26 jours sur un parking…..portes ouvertes !!!!

Même une fois partis de Baltimore, il sera dit que rien, ne nous sera épargné car les tracas seront à nouveau au rendez-vous !!!

En effet, deux ou trois jours après le départ de notre CC, nous recevons par courriel le Bill of Lading ou B/L provisoire où nous devions vérifier les informations qui y étaient inscrites. Dans les coordonnées de « l’exportateur » était noté celle de notre amie américaine qui avait servi pour le retour de notre carte grise…..Je leurs informais de « l’erreur » et je reçu en retour la réponse que le destinataire et l’exportateur ne pouvaient pas avoir la même adresse et que ce dernier devait avoir une adresse américaine….. !!!???? Une histoire de fou….incompréhensible. Même Vanessa Viger au Havre que j’avais contacté pour avoir de l’aide, ne comprenais pas. C’est la première fois qu’elle entendait cela. Bref je validais le B/L provisoire en leurs précisant que le B/L définitif qui indispensable pour la récupération du CC devrait me parvenir à mon domicile…en France !!!

Sauf…que là aussi, rien ne sera simple….Je vais vous épargner le détail des 19 courriels qui seront nécessaire pour l’obtention du sésame !!!!!

Mais en résumé, sachez que là aussi ils n’ont pas voulu me faire parvenir par courrier le B/L original pour cause de cout financier trop important. A trois jours de notre départ pour le Havre, je proposais de prendre à ma charge les frais d’une expédition en express par Fedex (52€ pour une simple enveloppe !!!) et bien cela fût refusé….leur système ne le permettait pas !!! GGGRRRRRR

Il est vrai qu’il est compliqué de mettre une feuille dans une enveloppe et de cocher la case « port dû » pour aider un petit Français en plein désarroi !!!!

Après avoir élevé « un peu » le ton, une responsable (jDavis@nortonlilly.com) m’assurera qu’un simple courriel de leur part permettra de « libérer » notre CC et viendra en lieu et place du tant attendu « Bill of Lading »…..

Pourquoi ne pas l’avoir proposer aussi clairement 10 jours auparavant….mystère ????

La délivrance du « Bill of Lading » ou de ce courriel appelé aussi « Telex Release » (version telex) se fait bien évidement après paiement de la facture que nous réglerons par virement. Les coordonnées bancaires nous ayant été donnés par la société en charge du recouvrement.

14 aout, notre arrivée au Havre- Date où le Yokhoama, navire où se trouvait notre CC était prévu d’arriver. Non….cette fois-ci, pas de soucis…..il avait même de l’avance en arrivant le 12 !!!

Nous irons repérer les lieux et surtout vérifier que notre Sukha était bien en zone sécurisée. Bonne nouvelle, il s’y trouvait bien, juste derrière les bureaux dans un parking très bien gardé !! Nous pourrons même rentrer dedans et….OUF…..pas dégât intérieur ou extérieur.

comment,faire,traverser,camping-car,etats-unistour,du,monde,en camping car,2015,2016,2017,etats-unis,en camping-car

Quel soulagement….malgré tout nous constatons qu’il a eu droit à une petite « visite » !!! Il nous manquera quelques vêtements chauds, notre autocuiseur et autres accessoires….En résumé….RIEN de grave. Nous penserons bien sûr aux Français rencontrés à Yosemite dont leur CC avait été dévalisé et les remercions à nouveau de nous avoir prévenus.

Nous ne saurons jamais où et quand ces vols ont eu lieu. Je remplirais un procès-verbal de constat d’état pour la compagnie mais nous n’irons pas plus loin. La valeur des choses manquantes n’en valaient pas la peine. Et nous avions eu notre dose dans les démarches et problèmes en tous genres !!!

Il se confirme donc qu’une séparation entre le poste de conduite et la cellule soit nécessaire et qu’il faut à tout prix essayé que la porte latéral reste fermée……

Pour les démarches Française, nous avions contacté Vanessa Viger. Pour pouvoir sortir notre CC du port, il faut avant tout régler les frais de déchargement, le montant est de 135€ (somme non indiquée sur le devis de la compagnie Hoegh). Une fois le virement effectué, nous recevrons par courriel un document appelé BAD ou AP+. Ce dernier devra avoir été tamponné par les douanes Françaises.

 Pour le dédouanement, il est possible et conseillé de faire préparer son dossier en amont de votre passage dans les bureaux du Havre, ouvert de 8H à 18H (195 chaussée du 24ème territorial – 09.70.27.41.50).

Il faut envoyer par courriel (pagp-le-havre@douane.finances.gouv.fr) :

Scanne du passeport/ carte grise / tous les documents en votre possession prouvant que votre CC est bien arrivée au Canada ou USA (papiers de douanes, facture de la compagnie, certificat d’assurance…..)

Une fois dans les locaux de la douane, remettre le Bill of Lading ou en ce qui nous concerne sa version Telex.

Après cinq minutes, la préposée nous remettra un document pour la « réimportation » de notre CC !!

Nous ne payerons aucun frais !!!!

Avant de partir, ne pas oublier de faire tamponner le BAD pour la sortie du CC du port.

Le 15 aout étant férié, c’est donc le 16 de bon matin que nous récupérerons…..enfin notre camping-car après 47 jours d’attente et de stress !!! 

comment,faire,traverser,camping-car,etats-unistour,du,monde,en camping car,2015,2016,2017,etats-unis,en camping-car

Ainsi s’achève cette longue note…technique faite d’informations, d’anecdotes et relatant notre propre expérience. Mais comme à chaque fois, je tiens à préciser que chaque voyageur est différent, que ce qui nous est arrivés ne le sera peut-être pas pour vous…..

Le choix de la compagnie sera personnel, avec Seabridge vous n’avez rien à vous occuper mais comme vous l’avez vu cela a un prix. A l’aller nous n’avons eu aucun problème mais cela ne veut pas dire qu’il n’y en a jamais avec cette compagnie. Il ne faut pas comparer un départ d’Anvers et un du sol américain, chaque pays ayant ses spécificités. Avec Hoegh….le parcours a été plus compliqué mais cela s’explique en partie par le fait de ne pas être passé par un transitaire, de plus ces sociétés n’ont pas l’habitude de travailler avec des particuliers. La barrière de la langue sera aussi un handicap. Ce qui est sûr, c’est qu’il ne faut pas les lâcher et tous vérifier.

Nous restons à votre écoute….je vous prépare une prochaine note bien plus agréable avec notre visite des falaises d’Etretat lors de notre séjour au Havre.

Commentaires

Quel parcours du combattant ! Bravo

Écrit par : Dorian | 08/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire