Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/07/2018

DU 29.06 AU 01.07.2018 / DE CHEFCHAOUEN A CEUTA……/ MAROC

CHEFCHAOUEN…… «le saphir marocain » avec sa médina aux multiples nuances de bleu…comme en 2015, le coups de cœur sera au rendez-vous…..

IMG_9933.JPG


Fondée au XVème siècle, Chefchaouen servit de base à moulay Ben Rachid dans sa lutte contre les Portugais. Cette ville sainte fut longtemps interdite (sous peine de mort) aux chrétiens mais non aux juifs. C’est grâce à cette distinction que le prête Français Charles de Foucauld réussi à être le premier occidental à y pénétrer en 1883 …en se déguisant en rabbin. La conquête de la cité par les Espagnols en 1920 mit fin à cette interdiction.

De nos jours, les touristes d’occident, d’orient et d’ailleurs sont les bienvenus et affluent en GRAND nombre….

tour,du,monde,en camping car,2018

En y arrivant de bon matin et en privilégiant les petites rues, nous éviterons la foule et pourrons profiter au mieux de ce paradis pour les photographes….

tour,du,monde,en camping car,2018

tour,du,monde,en camping car,2018

tour,du,monde,en camping car,2018

tour,du,monde,en camping car,2018

tour,du,monde,en camping car,2018

Petite anecdote…..On sait la fibre commerciale des Marocains et la facilité à répondre à toutes objections….mais là nous ne pourrons nous empêcher de rire devant le vendeur. Ce dernier en nous montrant un tapis, le présentera à Sandrine comme comportant de la soie….Sandrine lui fera remarquer, qu’il n y a pas de soie au Maroc !!! Mais avec aplomb, il lui répondra que c’était «  de la soie des plantes » !!!!!

tour,du,monde,en camping car,2018

tour,du,monde,en camping car,2018

tour,du,monde,en camping car,2018

tour,du,monde,en camping car,2018

tour,du,monde,en camping car,2018

tour,du,monde,en camping car,2018

tour,du,monde,en camping car,2018

tour,du,monde,en camping car,2018

Une petite dernière pour refermer la porte du « saphir marocain »…

tour,du,monde,en camping car,2018

A Chefchaouen, le seul camping accessible aux camping-cars pourrait avoir tout pour lui avec sa situation dominante sur la ville, malheureusement de ce monopole , découle un tarif élevé qui plus es avec des services et un entretien pas du tout en phase avec ce dernier….Résultat, nous n’y passerons pas une deuxième nuit et filerons jusqu’à Martil.

Martil, station balnéaire en plein essor où touristes locaux et internationaux se donnent rendez-vous. Longtemps sous domination Espagnol, il est à noter qu’à côté de la langue arabe, ce n’est plus le Français mais bien l’Espagnol qui s’y parle.

Nous « flânerons » dans le souk à la recherche DE la dernière « affaire », Sandrine se goutera un succulent smoothie à moins d’un Euro !!! Et regrettera juste, ne pas l’avoir fait avant …. 

tour,du,monde,en camping car,2018

Mais ce 30 juin fut aussi l’occasion de suivre le 8ème de finale entre la France et l’Argentine qui se termina par la brillante victoire de notre équipe nationale….prémisse de la réussite que l’on sait !!!!163535

tour,du,monde,en camping car,2018

Après presque deux mois de voyage dans ce pays si dépaysant, en ce  1er juillet nous prendrons la direction de notre port de retour à Ceuta la petite péninsule Espagnole. Cette dernière fut fondée par les Phéniciens puis passa successivement sous domination Carthaginoise, Romaine, Arabe puis Portugaise avant de devenir Espagnole en 1580 quand Madrid annexa son voisin !!

Malgré les protestations et nombreuses tentatives de récupérations Marocaines, les enclaves de Ceuta et Mélilla restent pour les Espagnols territoires à part entière….Ce dossier sensible finira peut-être un jour à l’ONU….à suivre

Comme c’est à priori souvent le cas, le passage à la frontière Marocaine se fera….avec patience !!! Si les formalités aux deux guichets ne durent que deux ou trois minutes….la fille d’attente sera quant à elle d’une bonne heure !!!

Voici donc arrivé l’heure du bilan de ce deuxième séjour dans le royaume du Maroc. Si le premier avait pour but de savoir si nous étions capables de vivre à long terme en camping-car, ce voyage était en partie pour tester notre nouvelle maison à roulettes !!

Le résultat est positif, nous nous sommes rendus compte des possibilités et limites d’un pick-up avec une imposante cellule comme la nôtre….La puissance d’Asha m’a impressionné, il s’est joué de cotes sévères et ce, sur tous types de revêtements. Sa maniabilité par un novice comme moi en conduite 4X4 sera elle aussi positive. LE seul gros bémol déjà évoqué est le risque de basculement dû à un important dévers….Et il faut bien prendre conscience qu’Asha est idéal pour faire de la « gentille » piste mais pas du hors-piste. Par contre, il sera nécessaire de l’équiper de pneus plus adaptés. Le confort de conduite est supérieur à Sukha, nous sommes dans une voiture et non dans un camion. La consommation est équivalente à celle d’un camping-car.

Coté habitation, la vie y est plaisante et l’espace suffisant pour deux. La seule grosse différence est la douche mais elle a le mérite d’être là, toutes les cellules ou camions aménagés n’en sont pas équipés !!! Les rangements sont suffisants, quelques ajustages sont simplement à prévoir dans la cellule mais ceux à l’intérieur du pick-up sont totalement à revoir…

Coté voyage à proprement parlé, notre bilan est mitigé. Nous souhaitions voir plus de nature, nous « perdre » dans des secteurs hors des circuits touristiques et faire des rencontres. Si nos deux premiers critères seront atteints grâce à Asha, nous serons déçu du peu de contact avec la population…..Alors même s’il ne faut pas vivre avec des regrets, on peut toujours se poser des questions « du pourquoi du comment ». N’avons-nous pas su, pas voulu, pas osé, le coté pas toujours très franc et trop commerciale de certains à t-il joué ??? Est-ce la population qui était distante ou indifférente, le mois de ramadan a-t-il était une des raisons ?

Surement un peu de tout cela ?

De plus il est à noter qu’à partir d’avril, les touristes et voyageurs se font de plus en plus rare. De ce fait là aussi les rencontres et échanges furent limités…..

Chaque voyage est et sera différent et l’expérience s’acquière au fil du temps et des kilomètres…..

La suite du programme pour ce « tour dans le monde »…..quelques beaux villages en Andalousie et la remonté par le Portugal

A suivre…………

Commentaires

Merci pour cette belle découverte du Maroc. J'en sais beaucoup plus et cela donne envie.
Bonne continuation et a bientôt

Écrit par : Dorian | 29/07/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire