Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2018

DU 3 AU 08.05.2018 / DIRECTION LE MAROC…….

Dernière étape pour rejoindre le port d’Algésiras, lieu de départ de notre ferry pour le Maroc. Nous choisirons de ne pas prendre l’Autovia qui relie Madrid à l’Andalousie, nous l’avions prise en 2015 et elle nous avait parus ennuyeuse. La nationale qui lui est pratiquement parallèle n’en sera pas de même….

P1150089.JPG


Alors que l’Autovia  surplombe « la mer » d’oliviers qui recouvre la totalité de cette région, la nationale nous fera donc traverser au plus prés, à leur niveau….toute autre vision et sensation de rouler dans ces cette monoculture qui s’étend à perte de vue et cette fois ci ce n’est pas un terme passe partout…..

tour du monde en camping car 2018

La demande en huile d’olive explose depuis plusieurs années, en conséquence les surfaces ne cessent de s’accroitre. La culture des oliviers doit être très rentable mais quel danger et hérésie scientifique de ne faire QUE de l’olive à l’heure des changements climatiques. Les grands producteurs mais aussi les tous petits doivent regarder avec inquiétude l’arrivée du xylella fastidiosa en Corse……   

Sans une grosse chaleur, nous sommes heureux de retrouver le soleil, il nous permettra d’apprécier un peu plus les blancs villages Andalous. 

tour du monde en camping car 2018

   1150102

tour du monde en camping car 2018

Mais aussi…..

tour du monde en camping car 2018

Ou pour changer…..des oliviers !!!!

tour du monde en camping car 2018

Petite halte déjeuner sur la plage de Marbella…

tour du monde en camping car 2018

Un peu avant Algésiras, nous nous rendrons comme beaucoup de camping-caristes à l’agence de voyage Gutierez où nous trouverons à nouveau conseils, remise de tous les papiers pour le passage de la frontière tant que pour nous que pour le véhicule. Le billet sera à 200€ pour l’aller/retour et ceux en dates libres, c’est-à-dire que nous pouvons prendre le ferry à l’heure et au jour que l’on souhaite avec une validité d’un an. Nous aurons même droit à un petit cadeau (gateau + une bouteille de vin). A noter qu’il y a maintenant un parking pour les CC à 200 m et que nous pouvons y passer la nuit. Puis viendra le tour du ravitaillement dans une des nombreuses grandes surfaces du secteur. Nous essayerons pour la première fois « Mercado » et en sortirons un peu déçu avec un choix et des tarifs bien moyens, même s’il se confirme que les prix sont moindres qu’en France. Nous ferons le plein de notre petit frigo avec au hasard…..du fromage et de la charcuterie qui suivant mes informations devaient être difficile à trouver de l’autre côté du détroit. Sans oublier un produit encore plus rare….quelques bières !!!!!  

Le lendemain matin, le 5 mai, nous décidons de prendre le bateau de 9H30. Le port est situé à quelques kilomètres de l’agence. Tout était en règle….Juste une petite frayeur en arrivant devant la porte du ferry avec le panneau de hauteur limite à 3 m….Asha fait 2m94 !!!! 

tour du monde en camping car 2018

Nous quittons l’Espagne et après 40 minutes de traversée nous arrivons en …..Espagne. Bon….Ok….j’ai surement du déjà vous la faire celle-ci il y a trois ans. Car notre lieu de débarquement se trouve dans l’enclave Espagnole de Ceuta.

Le passage de la frontière……..si en 2015 cela nous avait pris 20 minutes, cette année ce sera 1H30. Pas à cause de complication mais à cause de l’affluence. Erreur à ne pas faire….nous étions un samedi et le week-end, bon nombre de Marocains vont à Ceuta pour faire leurs courses. Vous trouverez le détail des formalités dans le bilan du pays (rubrique info pays). Seul petit changement par rapport à la dernière fois, les douaniers nous a demandé si nous avions un drone.  

Après une halte à Martil dans un camping où beaucoup de camping-caristes s’arrêtent juste après leur arrivée et avant leur retour… Loin d’être l’un des plus jolis….il est fonctionnel et proche de Ceuta (90 dh sans électricité)

tour du monde en camping car 2018

Ca y est….nous sommes au Maroc, pays que nous avions beaucoup aimés il y a trois ans lors de notre « test avec Sukha »….c’est à présent le tour d’Asha d’avoir le sien et par la même occasion de savoir si nous allions no habituer à vivre dans notre nouvelle petite maison à roulettes ????

En 2015, notre itinéraire sur un mois avait été en priorité tourné vers les lieux touristiques et culturels. Cette fois-ci nous comptons rester environ 2 mois et demi en privilégiant des sites naturels et essayer d’être plus en contact avec la population.

Sans trop savoir quoi y faire, nous prenons la décision de longer la côte méditerranéenne…..aprés 200 kilomètres de route correctes mais très sinueuses avec un relief de type « montagnes russes », nous comprenons vite qu’il n’y a rien à y faire….à notre goût !!! Le temps toujours limite, nuageux et pas plus de 17°     n’encourageant pas à rester prés des plages…..désertiques. Avec un ou deux rayons de soleil, la sensation et les couleurs auraient été totalement différentes…

En voici quelques clichés ….

tour du monde en camping car 2018

La photo précédente ne montre pas la route sur laquelle nous avons roulés mais juste une belle vue lors de notre déjeuner…..en voici une deuxième. 

tour du monde en camping car 2018

Oui….je reconnais, il y a plus moche comme paysage mais de cette longue et…..sinueuse route cela a plutôt été rare…. Nous longerons pâturages, parois rocheuses et traversons quelques villages sans intérêt….

tour du monde en camping car 2018

tour du monde en camping car 2018

tour du monde en camping car 2018

Ici un « flan de montagne » c’est  écroulé….de gros travaux en perspectives mais ça passe 

tour du monde en camping car 2018

Ça passe et heureusement car une fois que vous êtes sur cette route côtière pas de possibilité de s’en échapper. Il faut attendre de nombreux kilomètres avant de trouver une route allant vers le sud. Nous irons donc sur les conseils de notre routard et de camping-caristes jusqu’à une petite crique portant le nom Espagnole de Torres de Alcala. 

tour du monde en camping car 2018

Une petit crique isolée de quelques centaines de mètres avec une eau turquoise…Quand il fait soleil…..isolée mais pour combien de temps ?????

tour du monde en camping car 2018

Notre guide du routard nous annonçait un projet hôtelier en perspective et ceux depuis des années mais…..à priori l’échéance approche car la petite route d’accès à ce petit coin tranquille loin de tous est en train d’être triplé en largeur, des tuyaux d’évacuation d’un mètre de diamètre sont installés et tout cela n’est pas pour la vingtaine de maison du village mais pour l’installation d’un complexe de 4000 chambres !!!! Un calcul de base donne un total d’environ 10 000 personnes dans cette petite crique….que vont ils y faire ? Ce qui est sûr c’est que la biodiversité sera bouleversée pour ne pas dire plus….Viendra se greffer le problème de l’eau qui est déjà précaire dans la région….

Des emplois seront créés…d’autres disparaîtrons….les tours opérators rempliront leur tiroir-caisse !!!

Certes la plage sera nettoyée régulièrement….ce qui est loin d’être le cas actuellement !!! 

tour du monde en camping car 2018

Mais on peut aussi parier que le café « torres Alcalaa » avec son thé à la menthe à 60 centimes d’euro….aura disparu….

tour du monde en camping car 2018

7 mai…..de Torres nous prenons la route allant vers le sud. Déjà sur notre carte Michelin, elle paraissait sinueuse et bien, en réalité elle était….TRES sinueuse et montagneuse. Si l’on rajoute de longues portion où la visibilité ne dépasse pas 2 m après le capot….cela donne 100 kilomètres en plus de 3 heures….Conduire dans ces conditions a été très fatiguant..

Question paysage et photo, vous vous en doutez le résultat sera nul, nous avions autre chose à faire….malgré tout nous aurons traversés comme on dirait chez nous « le Maroc profond ». Pauvreté, villages sorti « de la nuit des temps »….une énorme différence par rapport à chez nous….déjà un gros dépaysement. A Taounate , de mémoire à 1800 m d’altitude, toujours dans un brouillard total, nous arrivons jour de souk….Encore un grand moment, du monde de partout qui vous passe devant sans prévenir, nous slalomons entre les tracteurs venus en nombre (surement le seul véhicule de la famille), les camions, les taxis, sans oublier les ânes et les charrettes !!! Ici pas de trottoirs en durs mais de la simple terre avec ornières où chacun essaye de trouver une place….Et n’oublions pas avec une vision n’excédant pas quelques mètres. Cela restera un sacré souvenir.

La descente sur Fès sera « plus » facile et sa traversée assez rapide….peut-être trop rapide car au bout d’une ligne droite…Oh ! surprise….un policier au milieu de la route me demande de me garer !!!

En fait d’un policier, il s’agissait d’un « préposé » de la gendarmerie Royale qui m’annonce que je venais d’être pris au radar, 74 au lieu de 60 !!!! Moi qui fait toujours très attention….je vais mettre cela sur la fatigue de la route….Comment allions nous « être mangé »….même pas peur, je lui demande si j’allais avoir un document….il me répond par l’affirmatif et m’annonce la douloureuse…. Qui s’avéra très douce….mon excès de vitesse nous coutera 150dh soit environ 12€50 !!!

Quelques photos de Fès…. 

tour du monde en camping car 2018

tour du monde en camping car 2018

tour du monde en camping car 2018

Nous arrivons à Sefrou au sud de Fès, où nous avions repérés un camping….sauf que ce dernier est fermé depuis des années et sert de dépôt voir dépotoir aux services municipaux….y a des jours comme ça !!! Souhaitant visiter cette ville le lendemain matin, nous cherchons pendant quelques temps un parking où nous pourrions passer la nuit….mais sans succès…Y a des jours comme ça !!

Tant pis pour Sefrou, nous reprenons la route vers le sud où une ferme accueillerait les camping-cars. A environ 20 kilomètres plus loin au milieu de nulle part, alors que la fin de journée approchait à grand pas…nous arriveront devant un portail clos et sans aucune activité apparente….Y a des jours comme ça !!!

Alors que le « désespoir »  commençait à pointer le bout de son nez….un taxi s’arrête à notre niveau et nous dis de rester là…il était en train de téléphoner au propriétaire qui se trouvait bien chez lui. Quelques instant plus tard, il nous ouvrit le portail et nous annonça que nous pourrions bien passer la nuit au milieu de ses vergers. Son aire de camping-car étant en travaux, elle était logiquement fermée !!!! A une ou deux minutes près, nous serions partis avant l’arrivée de notre sauveur de taxi. Un grand merci à lui….Y a des gens comme ça !!! 

tour du monde en camping car 2018

Après une nuit calme si l’on excepte 2 ou 3 chiens des plus abrutis, nous reprenons la route mais en mettant le cap au sud car le beau temps n’est toujours pas au rendez-vous. Avec des températures entre 8 et 15° au plus fort de la journée, des averses de pluie, du brouillard voir de la neige en altitude, nous changeons donc notre programme pour trouver un peu plus de chaleur.

 On nous avait prévenu mais jusqu’à présent nous avons rencontrés un Maroc très vert, l’hiver ayant été très pluvieux voir neigeux sur le nord et le centre du pays et apparemment….Il n’est pas finit …….

tour du monde en camping car 2018

tour du monde en camping car 2018

Lors d’un arrêt ravitaillement gasoil ou eau et pain….enfin galette à Timahdite, nous serons interpellés en bordure de route par un cuisto  derrière son barbecue. Son grand sourire et son air sympa, on suffit à nous convaincre de s’arrêter. Nous commandons au resto quelques brochettes de bœuf, un tajine aux légumes et un traditionnel thé à la menthe.

tour du monde en camping car 2018

Les quelques degrés ambiants et la pluie ne nous incitera pas à rester en terrasse et nous choisirons la « formule à emporter dans Asha »…..Je ferais impasse sur les normes sanitaires de la préparation et la cuisson des brochettes….. Pour accéder à la caisse, il fallut se frayer un chemin….

tour du monde en camping car 2018

 Je vous rappelle que cette photo a été prise sur la terrasse d'un restaurant et non pas dans une boucherie...

Nous nous arrêterons un peu plus loin sur le site Aguelman Sidi Ali, un lac aux eaux turquoises….quand il y a du soleil, pour manger notre premier tajine qui avait embaumé la cabine du pick up .

tour du monde en camping car 2018

Sur la route de Midelt, l’altitude et la latitude rendent petit à petit le paysage plus sec et aride, nous traversons des forêts de cèdres et des plateaux où la végétation se fait rare. 

tour du monde en camping car 2018

Des paysages annonciateurs du grand spectacle du Sud Marocain….

tour du monde en camping car 2018

Commentaires

Bonne route à vous les voyageurs je vois que vous êtes parties pour prendre une part de désert Marocain à bientôt de vous lire . Stephane

Écrit par : Stephane | 16/05/2018

Répondre à ce commentaire

Joliiiiiii !!! Par contre concernant la photo des moutons.... j'en connais une qui me dira "on ira JAMAIS là bas" ....

Écrit par : celine | 25/07/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire